Xi Jinping tente une ouverture avec les États-Unis

EUR

Hier soir, le Président français Emmanuel Macron était l’invité de France 2 pour éclairer les français sur son quinquennat. Fortement attendu sur les questions de pouvoir d’achat et d’inflation, le Président s’est engagé à « garantir un prix raisonnable » de l’énergie dont les différentes composantes seront dévoilées vendredi. Par ailleurs, il s’est également exprimé sur le budget de l’État et s’est justifié sur l’utilisation du célèbre 49.3 afin de se prémunir de dépenses peu utiles pour le gouvernement. Emmanuel Macron a également affirmé une vraie stratégie de remboursement de la dette publique alors que le budget français de l’année prochaine est déjà déficitaire de 5% selon les estimations. De plus, le chef de l’État a reçu son homologue allemand Olaf Scholz hier midi. Si Paris et Berlin ont salué une rencontre constructive, aucune des deux parties n’a apporté de détails complémentaires sur le contenu de la réunion.

GBP

Au cours de sa première séance de questions-réponses, Rishi Sunak a reporté son budget à la date du 17 novembre. Le gouvernement britannique attend la décision de la politique monétaire. En effet une augmentation des taux d’intérêts mettrait encore plus de pression sur les finances publiques déjà très fragile du Royaume-Uni. Néanmoins, le gouvernement prépare des réductions de dépenses ainsi que l’annulation de cadeaux fiscaux voulu antérieurement. Promettant de protéger les plus vulnérables, Rishi Sunak a tout de même mis en garde qu’il avait des décisions difficiles à prendre pour rétablir la stabilité économique et la confiance.

USD

Hier le Président américain Joe Biden a mis en parallèle les plans financiers des Républicains concernant les impôts s’ils prenaient le contrôle du Congrès à celui mit en place par Liz Truss. Cette intervention a eu lieu dans le cadre d’une collecte de fond en faveur de Cynthia Axne député du Michigan. Décrivant un chaos économique, le Président en mauvaise posture dans les sondages des élections de mi-mandat s’est fortement focalisé ces derniers jours sur l’économie américaine.

Le Président chinois Xi Jinping a déclaré hier qu’il était tout à fait disposé à travailler avec les États-Unis dans l’intérêt des deux nations. Les deux puissances économiques font fréquemment face à des tensions commerciales et cette volonté de renforcer la communication et la coopération économique entre les deux pays sera bénéfique à la stabilité mondiale, a déclaré Xi Jinping à la télévision d’État. Malgré ce discours encourageant, les désaccords concernant Taiwan restent profondément ancrés. De plus, la Chine a récemment déclaré ne jamais renoncé au droit d’utiliser la force si les États-Unis continuent à envoyer des « signaux dangereux » sur la gestion de Taiwan.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h15 : Politique monétaire de la BCE (EUR)
14h30 : Commandes de biens durables (USD)
14h30 : PIB Trimestriel (USD)
14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)