Washington : De nouvelles sanctions contre Moscou et Pékin !

EUR

A partir du 1er janvier 2023 la Croatie intégrera l’Espace Schengen mais la Roumanie et la Bulgarie ont été laissées de côté. Les États membres de l’UE se sont prononcés aujourd’hui sur l’admission de ces trois pays dans l’espace Schengen, un pacte qui prévoit la suppression des contrôles aux frontières pour les personnes voyageant entre leurs territoires. La Croatie a reçu le soutien unanime des 26 États membres de l’espace Schengen. Toutefois, l’Autriche a bloqué la Roumanie et la Bulgarie, invoquant un manque de préparation. Les Pays-Bas ont soutenu la candidature de la Roumanie mais se sont opposés à celle de la Bulgarie.

En Finlande, le Ministre de la Défense a déclaré dans une interview pour Reuters, qu’il souhaitait que la Turquie ratifie le plus tôt possible la demande d’adhésion des deux pays nordiques à l’OTAN. En effet, Ankara avait mis son véto soutenant que la Finlande et la Suède n’avait pas une position suffisamment dure concernant les militants kurdes. En contrepartie de l’avancement, la Finlande est prête à accorder des exportations d’armes à la Turquie qu’elle traitera au cas par cas.

GBP

La Grande-Bretagne présente aujourd’hui une trentaine de nouvelles mesures afin de restructurer son secteur financier, en pleine souffrance depuis le Brexit et en perte de terrain face à la rude concurrence de Paris et Amsterdam. Les réformes prévues vont être officiellement présentées par le Ministre des finances Jeremy Hunt au cours d’une réunion à Edimbourg. Ces mesures comprennent essentiellement une grosse révision des règles financières établies il y a plus de 10 ans suite à la crise des subprimes. Voulant absolument se détacher du carcan européen, certaines des règles concernant la titrisation seront plus en adéquation avec la norme mondiale plutôt que celle européenne.

USD

Aux États-Unis, l’administration américaine prévoit de publier aujourd’hui une nouvelle liste de sanctions à l’encontre de la Russie et de la Chine. En ce qui concerne les sanctions contre Moscou, l’objectif est de punir le régime du Kremlin pour l’utilisation de drones iraniens dans le cadre de la guerre en Ukraine. John Kerby, porte-parole du Conseil de sécurité de la Maison Blanche a indiqué hier avoir la preuve que l’Iran poursuit sa livraison de drones à la Russie. Pour la Chine, ce sont environ 170 entités chinoises qui seront visées par les sanctions de Washington au motif de pêche illégale dans le Pacifique. Les responsables américains craignent en réalité une surpêche mais surtout une utilisation de la flotte de pêche chinoise à des fins d’extension de son influence maritime dans la zone.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Prix à la production (USD)
18h00 : Rapport WASDE (USD)
21h10 : Discours de McCaul (BCE) (EUR)