Royaume-Uni : énième déconvenue pour le gouvernement en place

EUR

Ce mardi, le Vice-Président de la Banque Centrale Européenne Luis de Guindos a expliqué dans une interview publiée dans Politico que l’institution continuerait de relever ses taux d’intérêt dans l’optique de ramener l’inflation vers son objectif de 2%. Le Président de la Bundesbank Joachim Nagel a fait écho à ces propos en expliquant qu’il ferait « tout ce qui était en son pouvoir pour s’assurer que le Conseil des Gouverneurs de la BCE n’arrête pas trop tôt » son resserrement monétaire. Ces propos ont fortement été responsables d’un renfort de l’euro sur la journée d’hier.

GBP

Le Ministre britannique Gavin Williamson, tête forte des Conservateurs, a ce matin annoncé sa démission alors que des allégations à son encontre laissaient entendre qu’il aurait envoyé des messages d’intimidation à un collaborateur. C’est le premier abandon de poste du gouvernement Sunak et un énième scandale qui vient entacher l’image des conservateurs. Si Williamson a réfuté les accusations à son encontre, il a tout de même pris la décision de remettre sa démission car cette affaire était devenue une « distraction pour le gouvernement ».

USD

Alors que le dépouillement des élections de mi-mandat n’est pas terminé outre-Atlantique, la course semble serrée. Pour le moment il n’est pas assuré que les Républicains prennent le contrôle de la Chambre des Représentants, bien qu’ils restent favoris. Une victoire majeure pour les démocrates a été celle de John Fetterman en Pennsylvanie, qui a brigué le siège au Sénat détenu par les républicains face à son concurrent, le très célèbre docteur Mehmet Oz.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h00 : Discours de Haskel (BoE) (GBP)
15h30 : Discours de Beermann (Bundesbank) (EUR)
17h00 : Discours de Barkin (Fed) (USD)
18h00 : Rapport WASDE (USD)