Remontada du prix du baril de pétrole sur fonds de tensions de l’offre !

EUR

Le Premier Ministre polonais Mateusz Morawiecki a déclaré ce jeudi matin qu’il rendrait visite au Président français Emmanuel Macron à Paris ce lundi pour échanger sur la situation en Ukraine, la coopération dans le domaine de la défense et les problématiques énergétiques.

GBP

À l’occasion de ce qui sera sa dernière visite à Kiev en qualité de Premier Ministre, Boris Johnson a promis hier une nouvelle aide militaire à l’Ukraine. Celle-ci prendra la forme d’une enveloppe de 54 millions de livres sterling et comprendra notamment la fourniture de 2 000 drones et de munitions.

L’ex-Ministre des Finances Rishi Sunak, qui est à la traine dans la course à la succession de Johnson face à Liz Truss, a déclaré que cela avait été une erreur d’avoir « donné le pouvoir » aux scientifiques durant la pandémie de Covid-19. Selon lui, le gouvernement n’a pas pris la bonne décision en se laissant influencer par le comité scientifique, ce qui a mené par exemple à la fermeture des écoles, et « s’est trompé en effrayant le peuple » à propos du Coronavirus. Sunak estime également qu’il aurait fallu considérer les problèmes directs liés aux confinements, tels que les retards dans les prises en charge de patients.

USD

Les prix du baril continuent leur « remontada » en ce jeudi matin, alors que les inquiétudes liées à l’approvisionnement grandissent en raison de la fermeture partielle d’une raffinerie américaine, des craintes d’une réduction de la production de l’OPEP et des perturbations dans les exportations de pétrole russe. Le Brent et le WTI sont ainsi repassés à leur niveau de prix le plus élevé depuis 3 semaines.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : PIB T2 (USD)
14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)
15h00 : Symposium de Jackson Hole (USD)