Que prévoit la BCE suite au conflit en Ukraine ?

EUR

L’événement le plus attendu des marchés financiers aujourd’hui sera la réunion de la Banque Centrale Européenne. Il s’agit de la première réunion de politique monétaire depuis le début des hostilités en Ukraine. Alors que l’inflation touche des sommets mais que la situation géopolitique est plus instable que jamais, les investisseurs sont aux aguets quant aux décisions qui seront prises par l’institution. Le flou est presque total et une éventuelle surprise pourrait dynamiter l’euro. Rappelons également que la Fed devrait prochainement entamer son cycle de relèvement progressif de taux directeurs. Les mauvaises nouvelles pour la paire EURUSD pourraient se multiplier …

Une rencontre a été organisée ce-jour en Turquie entre le ministre ukrainien des affaires étrangères Dmytro Kuleba et son homologue russe Sergei Lavrov. C’est le rendez-vous le plus important entre les deux parties depuis le début de l’agression le 24 février. Lors de conférences de presse simultanées diffusées après la rencontre, il a été exprimé qu’aucune avancée n’avait été concrétisée. Kuleba a précisé que Lavrov n’avait pas donné son accord pour un cessez-le-feu qui permettrait d’apporter de l’aide humanitaire aux civils pris dans les assauts, y compris dans la ville portuaire de Marioupol où des centaines de milliers de personnes sont prises au piège.

GBP

Le Premier Ministre britannique Boris Johnson devrait dans les jours à venir dévoiler son plan énergétique pour le pays. Il a en effet annoncé hier que le gouvernement devait faire face aux impacts énergétiques à long terme. Il s’agit notamment de tacler la flambée des prix des énergies.

USD

Le Président américain Joe Biden a récemment incité les pays importateurs de pétrole russe à un embargo général en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ce qui avait propulsé le baril à un niveau proche des 140 dollars. Le prix de celui-ci a cependant fortement baissé depuis hier. Ce matin le baril revenait même sous la barre des 105 dollars, juste avant la réunion entre l’Ukraine et la Russie. Alors que lundi le Président ukrainien Volodymyr Zelensky dévoilait être prêt à revoir sa position sur l’OTAN et trouver un « compromis » sur la Crimée et la Donbass, les investisseurs espéraient une amélioration de la situation diplomatique entre les deux pays. Cela n’a pour le moment malheureusement pas eu lieu.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h00 : Déclaration de politique monétaire de la BCE (EUR)
14h30 : IPC (USD)
14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)