Poutine menace la Finlande et la Suède

EUR

Alors que le sommet de l’OTAN à Madrid s’est achevé, le Président russe Vladimir Poutine a déclaré hier que le Russie « n’a rien qui peut l’inquiéter quant à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN » contrairement à l’historique des relations entretenues avec l’Ukraine. Pour autant, il a ajouté que cela pourrait « créer quelques tensions si des contingents et des infrastructures militaires y sont déployés », ce qui pourrait pousser le pays à « répondre en conséquence ». De son côté le Ministre russe des Affaires Étrangères Sergueï Lavrov a expliqué lors d’une conférence en Biélorussie que l’Ouest construisait un « nouveau rideau de fer » avec la Russie.

GBP

D’après les indicateurs parus ce matin outre-Manche, il semblerait que l’industrie manufacturière britannique était en perte de vitesse en juin. Selon l’enquête, les industriels affichent d’ailleurs leur moral au plus bas niveau depuis mai 2020. C’est notamment l’impact direct de l’inflation qui entretient un cercle économique vicieux.

USD

Le Président américain Joe Biden a déclaré jeudi qu’il n’évoquerait pas directement l’augmentation de la production de pétrole avec l’Arabie saoudite, mais plus généralement avec l’ensemble des pays producteurs. En effet, alors qu’il se rendra sur place à Jeddah à la mi-juillet pour son voyage au Moyen-Orient, le dirigeant américain tente de maintenir ses distances avec le Prince Mohammed bin Salman. Rappelons que les relations entre les deux pays se sont fortement détériorées depuis l’assassinat commandité par la couronne saoudienne du journaliste Jamal Khashoggi en Turquie en 2018. Biden, qui a été vivement critiqué pour ce déplacement par les activistes pour les Droits de l’Homme, a ainsi précisé de nouveau que s’il sera sur place c’est dans le cadre d’un rassemblement plus général pour « évoquer la production de pétrole » et non pas pour rencontrer spécifiquement Salman.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

16h00 : ISM manufacturier (USD)