Pas de progrès dans les échanges entre Kiev et Moscou

EUR

Le Premier Ministre israélien Naftali Bennett, qui a récemment pris à cœur son rôle de médiateur entre Kiev et Moscou, déclarait ce matin que malgré quelques progrès enregistrés dans les négociations récemment « le chemin à parcourir restait long » avant de trouver un accord. Il a notamment évoqué les nombreux points de friction sur des aspects fondamentaux. Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky avait lui évoqué ce dimanche qu’il pourrait être envisageable de rencontrer les décisionnaires russes à Jérusalem, qui serait « le bon endroit pour trouver un accord de paix – si c’est possible ».

Même son de cloche du côté du Kremlin ce matin, où il est communiqué que les négociations n’avancent pas. Lors d’une conférence de presse le porte-parole du gouvernement Dmitry Peskov déclarait que des progrès conséquents devaient être effectués avant d’envisager une rencontre entre Zelensky et le Président russe Vladimir Poutine.

Alors que l’Union Européenne se fournit en Russie pour 40% de ses besoins en gaz, les Ministres des Affaires Étrangères irlandais Simon Coveney appelait ce lundi avant de rencontrer ses homologues européens à intensifier les efforts pour sanctionner le lucratif secteur russe des énergies, « en particulier le pétrole et le charbon ». Les positions semblent diverger au sein du bloc puisque les pays des Balkans semblent en faveur d’une telle mesure pendant que l’Allemagne met en garde contre les impacts négatifs en raison du fait que les prix des énergies en Europe mettent déjà à mal le pouvoir d’achat des ménages. Les Pays-Bas et son Premier Ministre Mark Rutte estiment également que le bloc reste dépendant du gaz et du pétrole russes et ne pourrait pas s’en passer du jour au lendemain.

GBP

Le Ministre britannique des Finances Rishi Sunak, qui dévoilera la dernière mise-à-jour du budget gouvernemental ce mercredi, déclarait hier qu’il tentera d’aider où il pourra pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat des ménages – mais a mis en garde en parallèle quant au fait que la crise en Ukraine et les sanctions à l’encontre de la Russie rajouteraient des problèmes à l’économie locale. Rappelons que le gouvernement Johnson a prévu une hausse des taxes à partir du mois d’avril pour compenser les fortes dépenses lors de la crise sanitaire, qui sera actée malgré le contexte économique pesant.

USD

La Croix Rouge chinoise va faire un don de 10 millions de yuans pour l’aide humanitaire en Ukraine, déclarait ce matin le Ministre chinois des Affaires Étrangères Wang Wenbin.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h00 : Discours Bostic (Fed) (USD)
16h30 : Discours de Nagel (Bundesbank) (EUR)
17h00 : Discours de Powell (Fed) (USD)