Officiel : les USA vont boycotter les JO en Chine !

EUR

Les 27 pays membres de l’Union Européenne se sont hier accordés sur une première version d’un projet de loi concernant la mise en place de « salaires minimums adéquats » au sein du bloc. L’objectif n’est pas d’instaurer un salaire minimum unique à l’ensemble des États membres mais de déployer un cadre de travail favorable à la hausse des salaires minimums dans l’optique d’assurer un niveau de vie décent aux travailleurs les moins rémunérés. Actuellement c’est 21 pays membres sur 27 qui disposent d’un salaire minimum légal. Les 6 autres (Danemark, Italie, Autriche, Chypre, Finlande et Suède) ont des niveaux de salaires déterminés par des conventions collectives. La prochaine étape sera pour les ministres du Travail du bloc, réunis au sein du Conseil Européen, d’entamer les négociations avec le Parlement Européen, qui avait lui-même statué le 25 novembre être en faveur d’une telle mesure qui viserait à lutter contre le « dumping social ».

GBP

Lors d’un discours à l’Université de Leeds le Gouverneur-adjoint de la Bank of England Ben Broadbent a averti que les sociétés britanniques pourraient avoir du mal à embaucher des travailleurs dans un contexte où l’inflation pourrait « confortablement dépasser les 5% » d’ici le printemps et donc « très loin de l’objectif de 2% du comité de politique monétaire ». Selon lui, la hausse du coût de l’énergie pourrait même être telle qu’elle annulerait un apaisement de l’augmentation des prix dans d’autres secteurs. Les investisseurs comprendront ainsi que ce dernier cherchera sûrement à tacler l’inflation en augmentant prochainement le taux directeur principal, au détriment de la menace économique et sanitaire Omicron qui présente encore de nombreuses inconnues.

D’après une étude britannique majeure publiée hier dans le Lancet Medical Journal et organisée par l’Université d’Oxford, la réponse immunitaire obtenue en mélangeant une première dose du vaccin d’Oxford/AstraZeneca ou de celui de Pfizer/BioNTech à une deuxième dose du vaccin de Moderna ou de Novavax neuf mois plus tard serait encore plus forte qu’avec deux doses d’un même produit. L’objectif de l’étude était ainsi de démontrer l’efficacité identique, voire supérieure, en mélangeant deux vaccins utilisant des technologies différentes : l’ARN-messager, le vecteur viral ou encore le principe des protéines recombinantes. Selon le professeur Matthew Snape en charge de cette étude, c’est une conclusion qui sera notamment « très intéressante pour les pays à faibles ou moyens revenus » afin d’accélérer leurs programmes de vaccination.

USD

Ce lundi la Maison Blanche officialisait son boycott diplomatique des Jeux Olympique d’hiver, qui seront organisés en février 2022 en Chine, en raison des « atrocités et abus » chinois allant à l’encontre des Droits Humains, notamment le génocide contre la minorité chinoise musulmane au sein de la région du Xinjiang. Cette annonce s’inscrit seulement quelques semaines après un échange entre le Président américain Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping, dont l’optique était d’apaiser les tensions entre les deux superpuissances. Beijing avait préalablement menacé de mettre en œuvre des « mesures de contre-attaque », sans donner plus de précisions pour le moment. La Chine accuse par ailleurs les États-Unis de « politiser » un événement sportif et de « créer des divisions et provoquer une confrontation » avec une mentalité américaine rappelant « la Guerre Froide ». Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken a par ailleurs précisé que des alliés étaient en réflexion quant à une « approche similaire ». Les gouvernements japonais, australien, canadien ou encore britannique ont notamment exprimé considérer leur présence diplomatique lors de ces Jeux Olympiques.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

11h00 : PIB de la zone euro (EUR)
14h30 : Balance commerciale (USD)