Meilleure performance mensuelle du dollar depuis janvier 2015

EUR

En visite à Tokyo ce matin le Chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que l’Allemagne avait besoin d’une grande force militaire pour dissuader la Russie d’une éventuelle agression. Il a également critiqué l’idée briguée par Poutine de « paix forcée » en Ukraine. Enfin, il a expliqué que l’Allemagne cherchait à approfondir ses relations avec les pays qui partagent ses valeurs, tels que le Japon et l’Inde. Il est à noter d’ailleurs que la chambre basse du Parlement allemand a approuvé par une majorité écrasante ce matin un texte de loi visant à soutenir militairement l’Ukraine via un approvisionnement en armes, dont des artilleries lourdes.

Le Ministre du Climat et de l’Environnement polonais Michal Kurtyka a demandé à ce que l’Union Européenne pénalise les pays qui paye le gas russe en roubles, cédant ainsi aux demandes de la Russie et ostracisant donc les pays faisant de la résistance en payant toujours dans une autre devise. Cette déclaration fait évidemment suite à la décision prise par Moscou hier de couper les approvisionnements en gaz vers la Bulgarie et la Pologne.

D’après la Commission Européenne, entre 60 et 80% de la population du bloc aurait été infectée au COVID-19. Si les cas rapportés concernent 30% de la population, il est estimé que les infections non recensées pourraient faire monter le total à 350 millions de cas ; soit 77% de la population de l’Union Européenne. La Commissaire Européenne à la Santé Stella Kyriakides a ainsi évoqué le fait que, avec la baisse des infections et des décès liés au COVID-19, le bloc réduirait désormais de manière significative sa stratégie de dépistage de masse.

Le Secrétaire Général de l’OTAN Jens Stoltenberg annonçait ce matin que la Finlande et la Suède pourraient adhérer très rapidement à l’OTAN, si leurs dossiers d’adhésion venaient à se concrétiser. Rappelons que l’annonce de l’initiation des démarches pourrait être faite aux alentours de la mi-mai.

GBP

Les ministres britanniques vont créer un groupe de travail sur la lutte contre la fraude afin de récupérer l’argent volé dans le cadre des programmes d’aide COVID-19 soutenus par l’État, suite à de vives critiques concernant les efforts du gouvernement pour récupérer les milliards perdus par les fraudeurs. Le Trésor va ainsi dépenser 25 millions de livres sterling pour recruter une équipe d’experts en analyse de données afin de retrouver les criminels qui ont volé des milliards de livres sterling de l’argent des contribuables pendant la pandémie. Cette équipe devrait être opérationnelle d’ici l’été, a révélé mercredi le chancelier Rishi Sunak. Toutefois, les experts en matière de fraude ont déclaré que les efforts déployés pour récupérer l’argent risquent d’être insuffisants et trop tardifs, étant donné qu’une grande partie de l’argent perdu aura été dépensé ou déplacé hors du pays. On estime que près de 5 milliards de livres sterling ont été perdus, uniquement dans le cadre du programme des prêts garantis par l’État.

USD

Le dollar américain, porté par les attentes que la Réserve fédérale entretient, est en passe de réaliser son meilleur mois depuis janvier 2015. Le dollar index, qui suit le billet vert par rapport à un panier de six autres autres devises, a ainsi atteint un sommet de 103.4 à l’heure où nous écrivons ces lignes, son plus haut niveau depuis mars 2020 et janvier 2017. Il faut ensuite remonter à 2002 pour trouver une telle vigueur de la monnaie étasunienne. L’indice a augmenté de près de 8% depuis début 2022 ; des gains intervenus alors que l’on s’attend à ce que la Fed resserre sa politique de manière plus agressive que les autres banques centrales du G10.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h00 : IPCH Allemagne (EUR)
14h30 : Inscriptions au chômage (USD)
14h30 : PIB (USD)
15h00 : Discours de McCaul (BCE) (EUR)
16h00 : Discours d’Elderson (BCE) (EUR)