L’OPEP va officialiser ce jour la réduction de la production de pétrole

EUR

Les ministres des finances de l’Union européennes se sont réunis ce mardi 4 octobre pour débattre sur le cas de l’Ukraine. Le Commissaire européen au Commerce Valdis Dombrovskis a annoncé que le rendez-vous s’est conclu par la décision d’incorporer une aide à l’Ukraine dans le budget pour l’année 2023 dans l’optique de rendre ces dépenses plus structurées et prévisibles. Cette décision vise également à resserrer les liens entre les Vingt-Sept et le candidat à l’Union Européenne qu’est l’Ukraine. Un autre élément soulevé a été l’irrégularité des flux financiers qui complique la gestion au niveau ukrainien puisque le pays dispose lui de contraintes financières auxquelles elle doit répondre à intervalle régulier.

En parallèle, le Commissaire européen aux Affaires Étrangères Josep Borell a déclaré devant le Parlement Européen ce matin que les différents gouvernements des pays membres devraient trouver un accord aujourd’hui quant au prochain ensemble de sanctions qui visera la Russie.

GBP

À peine quelques semaines après son intronisation, la crédibilité de Liz Truss est déjà sévèrement endommagée outre-Manche suite aux récentes mesures fiscales annoncées pour relancer la croissance du pays, dont celle concernant la réduction du taux d’imposition pour les plus riches sur laquelle elle a été contrainte de faire marche arrière en début de semaine. La Première Ministre britannique profitera ainsi aujourd’hui d’un meeting à Birmingham devant les membres de son parti des Conservateurs pour défendre ses projets en expliquant que « pendant trop longtemps le débat politique a été dominé par la manière de redistribuer » une production économique limitée et qu’il était désormais nécessaire de se concentrer à « faire grandir » cette production pour que « chacun en obtienne une plus grande part ». Elle va ainsi réaffirmer vouloir sortir du cycle actuel de « haute imposition et faible croissance ».

USD

Le rendez-vous de l’OPEP+ qui verra une officialisation de la réduction de la production journalière de pétrole se tiendra ce jour. Cet abaissement interviendra au grand regret de l’Ouest, et notamment des États-Unis qui auront tout fait jusqu’au bout pour que l’organisation n’entérine pas cette décision, puisque cette action tendra davantage le marché et que cette augmentation artificielle des prix poussera encore plus l’inflation à la hausse.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12h00 : Réunion de l’OPEP (USD)
15h30 : Discours de Beermann (Bundesbank) (EUR)
22h00 : Discours de Bostic (Fed) (USD)