L’inflation britannique au plus haut depuis 1992

EUR

Alors que le Président américain se rend en Europe aujourd’hui, où il visitera ses alliés de l’Union Européenne, de l’OTAN et du G7, des hypothèses sont émises quant à une éventuelle éviction de la Russie du G20. Pour autant, une telle situation semble improbable, et il est davantage envisageable que certains pays décident simplement de boycotter le prochain rendez-vous prévu en Indonésie plus tard cette année – au mois de novembre.

D’après les informations de l’hebdomadaire Die Zeit, le Chancelier allemand Olaf Scholz a averti de vive voix le Président russe Vladimir Poutine de ne pas avoir recours aux armes biologiques et chimiques en Ukraine. Les insinuations de Poutine quant au fait que l’Ukraine serait en train de développer une telle artillerie serait « comme une menace implicite que Poutine serait lui-même en train de considérer l’utilisation de telles armes » a ainsi cité le journal.

GBP

Ce matin l’Office National des Statistiques publiait l’inflation britannique du mois de février en forte hausse, à 6.2% (contre 5.5% pour le mois de janvier). Le consensus d’analystes Reuters estimait que le chiffre serait de 5.9%. La pression sur le pouvoir d’achat des ménages continue, alors que le chiffre de ce matin est celui qui est le plus élevé depuis 1992. Le Royaume-Uni dispose ainsi du deuxième niveau d’inflation le plus haut du G7, juste derrière les États-Unis. Le prix des énergies, en hausse de 25% sur un an, est évidemment ce qui pèse le plus sur les ménages outre-Manche. Nous rappelons que le Ministre des Finances Rishi Sunak fera en début d’après-midi une allocution devant le Parlement pour dévoiler la mise-à-jour du budget gouvernemental – et ses mesures qui accompagneront le peuple britannique contre cette hausse incessantes des prix.

USD

D’après les données gouvernementales américaines, plus d’un tiers des cas de COVID-19 outre-Atlantique seraient causés par le sous-variant BA.2 d’Omicron. Ce dernier n’était responsable que de 22.3% des cas lors de la deuxième semaine de mars. Malgré cela, les experts estiment pour le moment qu’il est peu probable qu’une nouvelle vague majeure d’infections surgisse.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h00 : Discours de Bailey (BoE) (GBP)
13h00 : Discours de Powell (Fed) (USD)
13h30 : Actualisation du budget (GBP)
15h00 : Ventes de logements neufs (USD)
16h45 : Discours de Daly (Fed) (USD)