Les prix baissent en Espagne et en Allemagne !

EUR

La Présidente de la Banque Centrale Européenne Christine Lagarde a déclaré ce lundi que « l’inflation dans la zone euro n’avait pas encore atteint son pic », et pouvait même « évoluer à l’avenir sur un niveau bien supérieur aux attentes » actuelles. Selon elle, les indicateurs « ne pointent pas vers un déclin des prix à court terme ». Ces propos laissent donc envisager plusieurs hausses de taux à venir dans l’optique de tacler la forte hausse des prix constatée depuis de très nombreux mois et prennent à contrepied les investisseurs qui imaginaient une temporisation de la banque centrale après les déclarations récentes de certains membres, dont le Vice-Président de la BCE Luis de Guindos.
 
Pour autant, l’inflation en Espagne du mois de novembre en rythme annualisé est tombée ce matin bien en-deçà des attentes (6.8% contre 7.4%), et même en baisse par rapport au mois d’octobre (où elle s’affichait à 7.3%). C’est le niveau le plus bas depuis janvier ! Même constat en Allemagne, où l’inflation a baissé dans cinq Lands en novembre (notamment en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé du pays – 10.4% contre 11% en octobre). Les données européennes semblent donc encourageantes et en décalage avec le discours de Lagarde. Si cette tendance venait à se confirmer dans les mois à venir, cela pourrait clairement pousser la BCE à revoir sa stratégie de politique monétaire (en ralentissant ou arrêtant ses hausses de taux) et mettre un coup d’arrêt à la hausse récente de l’euro.

GBP

Le Premier Ministre britannique Rishi Sunak a hier déclaré que « l’âge d’or » des relations avec la Chine était terminé et il s’est engagé à faire « évoluer » la posture du Royaume-Uni envers Beijing. Tout en mettant en garde contre « la rhétorique d’une Guerre Froide », il estime que le rapprochement économique de la dernière décennie avec la deuxième économie mondiale était une « idée naïve » et qu’il est désormais nécessaire de faire preuve de davantage de « pragmatisme » face à ces « concurrents ».

USD

Face aux vives protestations en Chine contre la politique zéro-COVID, il semblerait que d’après de nombreuses sources sur place la police ait procédé à des interpellations à domicile. Alors que certains analystes estiment que ces mouvements de révolte pourraient forcer le gouvernement à changer de posture, pour le moment il semblerait que la voie d’un statut quo soit adoptée et que les décideurs visent surtout à faire taire les réfractaires via une politique de répression et d’intimidation.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Discours de Schnabel (BCE) (EUR)
14h55 : Indice Redbook (USD)
16h00 : Discours de Bailey (BoE) (GBP)