Les pays des Balkans bientôt dans l’Union Européenne ?

EUR

La Chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré hier devant le Bundestag qu’il voyagerait dans les pays des Balkans avant le prochain rendez-vous du Conseil Européen qui se tiendra le mois prochain, dans l’optique de promouvoir une adhésion à l’Union Européenne auprès de ces pays. Les six pays de la zone qui souhaitent adhérer au bloc sont le Monténégro, l’Albanie, la Serbie, la Macédoine du Nord, le Kosovo et la Bosnie Herzégovine. Ces derniers ont entamé une réelle transition à long terme dans cette optique. Scholz a par ailleurs précisé qu’une telle démarche serait « dans l’intérêt stratégique » de l’Europe en raison de l’influence de « puissances externes » dans la région (notamment la Russie).

GBP

La police britannique a officiellement communiqué ce matin avoir terminé l’enquête liée aux effractions des règles de confinement du cabinet du Premier Ministre Boris Johnson durant la période de pandémie. 126 amendes ont été émises au total, dont Boris Johnson et le Ministre des Finances Rishi Sunak. C’est donc la fin, tout du moins officielle, d’un long épisode politique ayant fait couler beaucoup d’encre outre-Manche … et qui a une nouvelle fois remis en cause la crédibilité du chef du gouvernement britannique.

USD

Le Président américain Joe Biden va rencontrer à la Maison Blanche les dirigeants suédois et finlandais ce jeudi suite à leur demande d’adhésion à l’OTAN. À ce sujet, le Conseiller américain à la Sécurité Nationale Jake Sullivan a déclaré que les inquiétudes quant à un embargo de la Turquie pourraient être résolues prochainement. Ce dernier a d’ailleurs souligné cet « évènement historique » qui voit « deux nations à la longue tradition de neutralité rejoindre l’Alliance défensive la plus puissante du monde ».

Par la suite, Biden se rendra dès vendredi pour 5 jours en Asie, et plus spécifiquement au Japon et en Corée du Sud. Son objectif sera avant tout de renforcer les alliances dans une région où la superpuissance chinoise fait basculer l’équilibre des forces. Certains experts ont notamment remis en question la capacité de Joe Biden de se concentrer à la fois sur la Chine et la Russie. Ces dernières années, le géant asiatique était la préoccupation principale des américains, mais l’agression russe de l’Ukraine a totalement redistribué les cartes et vu les deux pays se rapprocher. Ce déplacement stratégique majeur de Biden sera donc particulièrement surveillé par les marchés.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)
14h30 : Discours de De Guindos (BCE) (EUR)