Le Vice-Président de la BCE explique surveiller la valeur de l’euro

EUR

Contre toute attente l’enquête ZEW du mois d’octobre publiée ce matin et qui mesure le moral des investisseurs allemands pour les six prochains mois s’est légèrement améliorée. C’est d’autant plus une surprise que la même enquête sur la situation économique actuelle a été publiée en large détérioration et à son plus mauvais niveau depuis août 2020, en plein cœur de la pandémie.

Le Vice-Président de la Banque Centrale Européenne Luis de Guindos a déclaré hier qu’il s’attendait à ce que le dollar américain se stabilise dans les prochains mois. Il a également ajouté que, si la banque centrale ne visait pas de taux de change spécifique, elle « considérait » malgré tout la valeur de l’euro sur les marchés pour prendre ses décisions. Enfin, il a de nouveau expliqué que la pression inflationniste devrait commencer à se relâcher d’ici 2023.

GBP

La Première Ministre Liz Truss s’est excusée auprès des britanniques « pour les erreurs commises » hier soir lors d’une interview à la BBC. « Je voulais aider à combattre les problématiques de factures énergétiques et de taxes élevées, mais nous avons été trop loin et trop vite » précisait-elle, tout en ajoutant qu’elle n’abandonnerait pas son poste de cheffe du gouvernement.

USD

Le Ministre de l’Énergie des Émirats Arabes Unis Suhail al-Mazroueia déclaré ce mardi que l’OPEP+ avait pris la bonne décision en réduisant sa production journalière de barils de pétrole, puisque cela a pour objectif de stabiliser les prix et non de les augmenter. Ce choix, voté à l’unanimité la semaine dernière, avait suscité la colère des États-Unis. Les déclarations qui émanent depuis de l’organisation laissent penser que des décisions similaires pourraient être entérinées dans les mois à venir.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

15h15 : Production industrielle (USD)
18h00 : Discours de Schnabel (BCE) (EUR)