Le Royaume-Uni en récession jusqu’à fin 2023

EUR

Alors qu’un premier navire transportant des céréales ukrainiennes avait quitté Odessa lundi, trois navires supplémentaires transportant un total de 58 041 tonnes de maïs ont été autorisés à quitter les ports ukrainiens vendredi dans le cadre d’un accord visant à débloquer les exportations de céréales. Le Centre de coordination conjoint d’Istanbul, qui regroupe du personnel russe, ukrainien, turc et des Nations Unies, a ainsi précisé que deux bateaux partiraient de Chornomorsk et un d’Odessa ce jour.

GBP

La Banque d’Angleterre a relevé ce jeudi comme prévu ses taux d’intérêt pour la sixième fois consécutive, cette fois de 0.5 point de pourcentage à 1.75%. La BOE a déclaré que l’inflation était désormais susceptible de culminer à 13.3% en octobre – le taux le plus élevé depuis 1980. Cela devrait déclencher une récession qui durera jusqu’à la fin 2023. Le Comité de politique monétaire a par ailleurs déclaré que la Grande-Bretagne était confrontée à son plus grand effondrement du niveau de vie depuis les années 1960. Le prochain Premier ministre sera mis sous pression pour aider les ménages à faire face à la hausse des coûts.

USD

Les inscriptions au chômage sont reparties à la hausse au cours de la dernière semaine de juillet aux États-Unis ; la moyenne sur quatre semaines grimpant même à son plus haut niveau depuis novembre, dans un contexte de lent ralentissement du marché de l’emploi. Du 24 au 30 juillet, 260 000 personnes se sont inscrites pour toucher une allocation-chômage après un licenciement, soit 6.000 de plus qu’au cours de la semaine précédente. Les inscriptions au chômage avaient atteint un niveau historiquement bas en mars (166 000 mi-mars), les employeurs hésitant à licencier alors qu’ils peinaient à recruter en raison d’une importante pénurie de main-d’œuvre. C’est d’ailleurs un des arguments principaux de la Fed pour justifier que l’économie n’est pas encore en récession malgré les chiffres inquiétants de la croissance américaine aux cours des six premiers mois de l’année. Ce vendredi seront publiés les chiffres très attendus concernant le nombre d’emplois crées au cours du mois précèdent dans le secteur non agricole ainsi que le taux de chômage, qui devrait rester stable à 3.6%.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h15 : Discours de Pill (BoE)
14h30 : Créations d’emplois non agricoles (USD)
14h30 : Taux de chômage (USD)