Le rouble gagne du terrain

EUR

Comme prévu les négociateurs ukrainiens et russes se sont rencontrés en Turquie ce mardi pour leurs premiers échanges en personne depuis presque 3 semaines. L’Ukraine désire un cessez-le-feu sans pour autant faire de compromis concernant « son territoire, sa souveraineté nationale et son peuple » expliquait le Ministre des Affaires Étrangères ukrainien Dmytro Kuleba. Un scénario presque inenvisageable à l’heure actuelle – mais la reprise des échanges en présentiel est un premier pas important vers un éventuel accord de paix. Selon les médias ukrainiens, les discussions ont été lancées « par un accueil froid » et « sans poignée de main ».

Rappelons que les attaques russes perdurent, notamment dans la ville portuaire de Marioupol où presque 5 000 personnes ont été tuées. À d’autres endroits, les forces ukrainiennes repoussent l’envahisseur avec succès et on apprenait hier par exemple via le maire d’Irpin, en banlieue de Kiev, que le contrôle total de la capitale avait été repris… pour le moment.

GBP

Le Gouverneur de la Bank of England Andrew Bailey déclarait hier que la flambée des prix de l’énergie actuelle commençait à avoir des effets importants et visibles sur l’économie britannique, qui n’a pas connu une telle situation inflationniste depuis la crise financière des années 70. Suite à ces propos inquiétants la livre sterling évoluait à son niveau le plus bas depuis deux semaines.

Le Premier Ministre Boris Johnson s’est entretenu hier par téléphone avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. Il a réaffirmé lors de cette conversation que le pays « maintiendrait et renforcerait sa pression économique sur le régime de Poutine », citait la retranscription de Downing Street.

USD

Le Président américain Joe Biden a officialisé hier son plan budgétaire de 5.79 milliards de dollars ; principalement axé sur les dépenses militaires (tout en restructurant parallèlement les impôts des ménages milliardaires et des entreprises). Il a souligné que son budget poursuivrait l’objectif de réduction du déficit fédéral tout en continuant à soutenir la croissance économique.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h30 : Discours de McCaul (BCE) (EUR) 15h00 : Discours de Williams (Fed) (USD) 15h00 : Discours des prix immobiliers (USD) 16h45 : Discours d’Harker (Fed) (USD)