L’Allemagne souhaite limiter les relations avec la Chine

EUR

Robert Habeck, le Ministre de l’économie allemand a déclaré mardi qu’afin de réduire sa dépendance en termes de matières premières, de batteries et de semi-conducteurs, le gouvernement allemand travaillait sur une nouvelle politique commerciale avec la Chine. En effet, dans un souci de concurrence loyale, la première économie d’Europe est prête à réduire son exposition vis-à-vis de l’empire du Milieu, son premier partenaire commercial depuis 6 ans.

Au cours du discours annuel sur l’état de l’Union, la Présidente de la commission européenne Ursula Von der Leyen a dévoilé plusieurs propositions pour aider les ménages et les entreprises du bloc à lutter contre la flambée du prix de l’énergie. Elle a également mis en avant le réel impact des sanctions imposées à l’encontre de la Russie indiquant que la solidarité du bloc avec l’Ukraine demeurera inébranlable.

GBP

Une étude du centre Resolution Foundation, un groupe de réflexion britannique indépendant dont l’objectif est d’améliorer le niveau de vie de personnes à faibles et moyens revenus, a mis en avant le fait que le plan de soutien du gouvernement britannique faisant face à la flambée des prix de l’énergie profite plus aux ménages aisés. Ce plan a pour but d’apporter une aide financière aux ménages avec de faibles revenus en gelant pour deux ans le tarif maximal par foyer moyen à 2500£.

Au Royaume-Uni les chiffres de l’inflation sont en baisse pour la première fois depuis presque un an, portés notamment par la baisse des prix du carburants. Cependant, les économistes britanniques restent prudents et demandent à la Bank of England de poursuivre sa politique monétaire actuelle.

USD

La représentante du commerce américain Katherine Tai doit rencontrer cette semaine le Ministre du commerce sud-coréen Ahn Duk-geun afin d’engager des négociations concernant l’impact de la loi américaine de réduction de l’inflation. En effet la Corée du Sud estime que cette loi signée par Joe Biden en août dernier afin d’accorder un crédit d’impôt pouvant atteindre 7 500 dollars pour l’achat d’un véhicule électrique assemblés en Amérique du Nord peut nuire aux constructeurs coréens dont les véhicules sont assemblés directement en Corée et exporté ensuite.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h00 : Discours de Lane (BCE) (EUR)
14h00 : Discours de McCaul (BCE) (EUR)
14h30 : Prix à la production (USD)