La Russie coupe le robinet de gaz pour la Pologne et la Bulgarie !

EUR

L’Ukraine a hier accusé Moscou d’essayer d’impliquer la région séparatiste moldave pro-russe de Transnistrie dans le conflit, après que la région ait déploré avoir été la cible d’une série d’attaques « terroristes ». L’agence de presse russe TASS, citant le Président de la région Vadim Krasnoselsky, a ainsi déclaré que celles-ci « menaient à l’Ukraine ». Il est malheureusement à l’heure actuelle impossible de vérifier indépendamment les réels tenants et aboutissants de ces attaques, mais le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a exprimé son inquiétude quant au fait que la région pourrait être utilisée par Moscou pour diriger de nouvelles offensives. Il a aussi averti la Moldavie en expliquant que la Russie leur montrait actuellement ce à quoi ils devraient s’attendre si le pays continuait à soutenir Kiev.

La Russie a arrêté ce matin d’approvisionner en gaz la Pologne et la Bulgarie, qui ont rejeté les demandes de paiements en roubles, visant ainsi directement les économies européennes pour ce qui constitue les représailles économiques de Moscou les plus fortes depuis le début de la guerre. La Pologne a d’ailleurs confirmé que les livraisons avaient bien été arrêtées pendant que la Bulgarie a fait savoir qu’elle saurait bientôt si c’est le cas. La Présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen a qualifié cette décision de « chantage » tout en insistant sur « le manque de fiabilité de la Russie en tant que fournisseur de gaz ».

GBP

Moscou a averti le Royaume-Uni mardi que si le pays continuait à inciter l’Ukraine d’aller attaquer des cibles en Russie alors il y aurait une « réponse proportionnelle » immédiate. Pour appuyer ses propos, le ministère russe de la Défense a cité les déclarations du Ministre britannique des forces armées James Heappey qui a déclaré à la radio BBC qu’il était tout à fait légitime que l’Ukraine attaque des cibles en Russie pour perturber la logistique et les lignes d’approvisionnement de l’envahisseur. Le ministère de la Défense russe a ainsi ajouté que ses forces armées « sont prêtes à lancer des frappes de représailles dans les centres décisionnaires à Kiev » tout en précisant que cela ne serait pas nécessairement un problème si des représentants d’un certain pays de l’Ouest (à comprendre le Royaume-Uni) étaient présents au moment des attaques.

USD

Lael Brainard a enfin été confirmée par le Sénat américain mardi à son poste de Vice-Présidente de la Fed. Le vote a été de 52 voix pour contre 43 ; plusieurs républicains s’étant joints aux démocrates pour atteindre le minimum de 51 voix nécessaires à la confirmation.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h30 : Discours de Lagarde (BCE) (EUR)