La Russie brandit la menace nucléaire contre l’OTAN

EUR

Le navire amiral de la flotte russe dans la mer Noire s’est hier vu sérieusement endommagé par un tir de missile ukrainien, dévoilait le gouverneur ukrainien régional Maksym Marchenko. Du côté de Moscou, l’agence de presse Interfax s’est contentée de rapporter que c’est un feu qui aurait causé une explosion de munitions, sans pour autant préciser quelle aurait été la cause de ce feu.

La Première Ministre finlandaise Sanna Marin a déclaré ce mercredi que la Finlande prendrait sa décision de rejoindre l’OTAN d’ici les prochaines semaines. Soulignant la nécessite de « se préparer à toutes sortes d’actions de la part de la Russie », elle a précisé que beaucoup d’éléments avaient changé depuis l’agression russe de l’Ukraine : « il n’y a pas d’autres manières pour obtenir des garanties sécuritaires que » de faire partie de l’OTAN, estime-t-elle ainsi. Rappelons que la Finlande partage à l’est une frontière de 1 300 kilomètres avec la Russie. D’après les sondages locaux, 68% des finlandais seraient favorables à une adhésion du pays à l’OTAN, et seulement 12% seraient contre. Il est à noter que la Suède pourrait de son côté prendre une décision qui irait dans ce sens d’ici la fin mai – également pour des raisons sécuritaires. Rappelons que la Russie a récemment mis en garde les deux pays contre une adhésion à l’Alliance. En réponse ce matin, Dmitry Medvedev (qui est très proche de Poutine) a averti l’OTAN que si la Finlande et la Suède était amenées à les rejoindre, alors la Russie serait contrainte de renforcer ses défenses dans la région de la mer Baltique, notamment en déployant des armes nucléaires.

Alors que le Chancelier autrichien Karl Nehammer a rencontré Vladimir Poutine cette semaine, nous apprenons ce matin dans un communiqué que le Président russe lui aurait annoncé durant leur échange que les achats de gaz russe de l’Autriche pourraient continuer à être payés en euros. Cet accord fait suite aux contraintes imposées par la Russie de faire payer en roubles leurs exportations de gaz vers les pays ayant imposés des sanctions – des représailles qui apportent de la stabilité à la devise locale.

GBP

Le Royaume-Uni a approuvé ce jeudi matin le vaccin de Valneva – le sixième vaccin contre le COVID-19 qui sera donc utilisé au sein du territoire. C’est le premier pays européen qui donne ainsi son aval au produit du laboratoire français, dont la particularité est d’être conservé bien plus facilement que ses alternatives.

USD

Après s’être entretenu avec le Président ukrainien Volodymyr Zelensky, le Président américain Joe Biden a annoncé mercredi une aide militaire supplémentaire pour l’Ukraine d’une valeur de 800 millions de dollars. Celle-ci inclura notamment la fourniture d’artillerie lourde pour contrer les attaques toujours plus violentes de l’agresseur. C’est notamment la première fois que le gouvernement américain fournira des obusiers à l’Ukraine, pour lesquels il s’agira de former les militaires ukrainiens sur place. Le pays aura ainsi depuis le début de la crise bénéficié d’un total de 2.5 milliards de dollars d’aides militaires de la part des États-Unis.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h30 : Déclaration de politique monétaire de la BCE (EUR)
14h30 : Ventes au détail (USD)
21h50 : Discours de Mester (Fed) (USD)