La Russie annonce contrôler la ville de Kherson. L’Ukraine dément.

EUR

La Russie a annoncé ce mercredi par l’intermédiaire d’un porte-parole du ministère de la Défense avoir pris sous son contrôle la ville de Kherson, située juste au nord-ouest de la Crimée – et donc un point d’intérêt stratégique. Les autorités locales ont immédiatement démenti cette version des faits, en affirmant tout de même que la ville était encerclée. Le maire de Kherson Igor Nikolayev déclarait notamment sur Facebook : « Nous sommes toujours l’Ukraine. » De son côté, le Président ukrainien Volodymyr Zelensky affirme que son pays montre de la résistance et aurait tué en 6 jours près de 6 000 militaires russes.

GBP

Le Royaume-Uni s’est hier engagé à une aide supplémentaire de 80 millions de livres sterling envers l’Ukraine, portant l’enveloppe totale à 220 millions. 120 millions seront dédiés à l’aide humanitaire et au secteur de la défense, et les 100 millions restants pour réduire la dépendance du pays aux importations de gaz russe.

Le Premier Ministre britannique Boris Johnson alertait hier lors d’une visite à Varsovie de la crise humanitaire grandissante causée par l’invasion russe de l’Ukraine, qui pourrait induire des millions de réfugiés, dont 200 000 pour le seul Royaume-Uni. La Pologne a estimé que 350 000 personnes auraient déjà traversé la frontière avec l’Ukraine depuis jeudi dernier. « Nous ferons en sorte qu’il soit plus facile pour les ukrainiens vivant déjà au Royaume-Uni de faire venir leurs proches dans le pays » expliquait ainsi Johnson.

USD

Lors de son discours annuel sur l’État de l’Union devant le Congrès le Président américain Joe Biden, dont la cote de popularité remonte suite à sa gestion de la crise ukrainienne, a de nouveau appelé à une action mondiale à l’unisson envers la Russie. Il a malgré tout assuré que les forces armées américaines ne seraient pas mobilisées pour les combats, suscitant les applaudissements de l’opposition républicaine. Biden a également averti que le conflit pourrait perdurer et que quelques sacrifices seraient nécessaires, notamment accepter le fait que les prix de l’énergie augmenteraient.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12h00 : Discours de De Guindos (BCE) (EUR)
12h30 : Publication du budget (GBP)
15h30 : Discours de Bullard (Fed) (USD)
15h30 : Discours de Lagarde (BCE) (EUR)
16h00 : Discours de Powell (Fed) (USD)
17h00 : Discours de Lane (Fed) (USD)
19h30 : Discours de Tenreyro (BoE) (GBP)
21h00 : Discours de Cunliffe (BoE) (GBP)