La Fed prête à tout pour contrer l’inflation !

EUR

Les discussions pour mettre en place une coalition avancent plus vite que prévu en Allemagne. Alors que tout semblait les éloigner sur de nombreux sujets, notamment la finance et le climat, les verts et les libéraux-démocrates ont officialisé un début de rapprochement en s’affichant ensemble. « Pour mettre en place un nouveau gouvernement, nous cherchons des terrains d’entente » expliquaient-ils ainsi. Il s’agira ensuite pour les deux partis majeurs, celui des sociaux-démocrates et des chrétiens-démocrates, de faire le nécessaire pour courtiser ces deux nouveaux alliés afin de former un nouveau gouvernement.

Dans un communiqué, le Commissaire européen responsable de la Politique Étrangère Josep Borrell expliquait avoir témoigné à son homologue chinois Wang Yi lors d’un entretien téléphonique la nécessité pour les deux parties de continuer à échanger, malgré les différences et désaccords.

GBP

Le Premier Ministre britannique a essayé d’atténuer la peur qui s’est emparée de ses citoyens ce mercredi matin, alors que les problèmes d’approvisionnement frappent le pays et peuvent être notamment constatés dans les stations-services, à 90% vides dans les plus grandes villes du pays. Il a ainsi expliqué que le gouvernement se préparait déjà pour s’assurer que les chaînes d’approvisionnement seraient prêtes pour la période de Noël et que les problèmes à court terme allaient en s’améliorant. « Les professionnels de l’industrie nous expliquent que la situation semble se normaliser » expliquait-il ainsi. Pour autant, 150 soldats de l’armée seront mobilisés temporairement afin de parer au manque estimé de 100 000 de conducteurs poids lourds. La crise qui traverse le pays n’a pas manqué de se retranscrire dans le marché des devises, puisque la livre sterling perdait plus d’1% de sa valeur face à l’euro et au dollar sur la journée d’hier. Les mesures à court-terme par le gouvernement n’ont pas vraiment convaincu l’opinion publique, puisque les visas d’urgence qui seront délivrés ne seront valables que 3 mois.

En parallèle, le leader de l’opposition travailliste Sir Keir Starmer réaffirmera aujourd’hui sa vision pour le Royaume-Uni, en assurant que le « Labour Party » est de retour. Plus que jamais, il veut tenter de s’approprier les électeurs déçus des trop nombreux couacs du parti conservateur. Les travaillistes n’ont pas gagné d’élection dans le pays depuis 15 ans.

USD

Le Président de la Fed Jerome Powell a communiqué au Congrès que la très forte inflation constatée actuellement aux États-Unis s’avère bien plus forte et persistante qu’initialement anticipé. Il a même ajouté que la banque centrale dispose des outils nécessaires et se tient prête à agir si cela venait à perdurer. Une annonce choc, puisque cela pourrait supposer une action prématurée de la Fed, et donc un renfort du dollar.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h00 : Discours de De Guindos (BCE) (EUR)
15h00 : Discours de Harker (Fed) (USD)
15h15 : Discours de Elderson (BCE) (EUR)
16h00 : Discours de Mauderer (Bundesbank) (EUR)
16h30 : Discours de Lane (BCE) (EUR)
17h45 : Discours de Bailey (BoE) (GBP)
17h45 : Discours de Powell (Fed) (USD)
17h45 : Discours de Kuroda (BoJ) (JPY)
20h00 : Discours de Bostic (Fed) (USD)
23h00 : Discours de Williams (Fed) (USD)