La Fed amorce son changement de politique monétaire

EUR

Lors d’une conférence organisée hier à Lisbonne pour le 175ème anniversaire de la banque centrale portugaise, Christine Lagarde, la Présidente de la Banque Centrale Européenne a annoncé qu’elle ne prendra pas pour le moment la décision de changer les taux directeurs. En effet, elle estime que les conditions ne sont pas remplies pour le moment. La poussée inflationniste actuelle n’étant pas prévue sur le long terme, Christine Lagarde préfère donc conserver la politique monétaire actuelle, justifiant que le pouvoir d’achat des européens est déjà mis à mal par la hausse des prix des matières premières. Elle a également précisé que l’institution poursuivra son plan initial concernant le programme d’urgence d’achats d’actifs afin de maintenir les conditions d’emprunt à un niveau faible.

Par ailleurs, l’ambassadeur de France en Australie, Jean-Pierre Thébault a tenu un discours au National Press Club en direct sur la télévision australienne concernant l’affaire des sous-marins. Il a accusé ouvertement l’Australie d’avoir trompé la France et d’après lui, il faudra du temps avant que les deux pays restaurent un lien de confiance. L’ambassadeur français a été tranchant dans ses propos en évoquant un « coup de poignard dans le dos » et reproche à l’Australie de ne pas avoir partagé « ouvertement ses réflexions » ni d’avoir « cherché des alternatives ».

GBP

Concernant les relations commerciales entre la France et le Royaume-Uni, les tensions semblent s’apaiser pour le moment. La France a fait marche arrière à la dernière minute et a affirmé sa volonté de trouver une solution diplomatique. Cependant, aujourd’hui est la date limite fixée par la France avant l’application des sanctions et du renforcement des conditions douanières si les deux parties ne trouvent pas un terrain d’entente. Afin de montrer sa bonne intention, le gouvernement français a donné son accord au chalutier écossais « Cornelis-Gert-Jan » de quitter le port du Havre. En effet, il était immobilisé depuis une semaine pour avoir pêché dans les eaux françaises sans autorisation.

USD

La Réserve Fédérale américaine a annoncé hier qu’elle commencera dès ce mois-ci à réduire ses achats d’obligations sur les marchés. La Fed a décidé, dans un premier temps, de réduire de 15 milliards de dollars par mois ses achats d’actifs, pour les arrêter totalement en 2022. Bien que l’inflation soit fortement élevée, du fait des tensions dans les chaînes d’approvisionnement, à l’instar de son homologue européenne, la Fed estime que l’inflation n’est que passagère et ne s’établira pas dans le temps. De fait, Jerome Powell a annoncé maintenir sa politique monétaire accommandante, tout en commençant en parallèle à limiter l’implication de la Banque centrale dans l’économie américaine.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12h00 : Discours de Mauderer, Bundesbank (EUR)
13h00 : Rapport de l’inflation de la BoE (GBP)
13h00 : Décision BOE sur les taux d’intérêts (GBP)
13h00 : Compte-rendu de la réunion de la politique monétaire (GBP)
13h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)
14h00 : Discours de Christine Lagarde (BCE) (EUR)
15h15 : Discours de Bailey (BoE) (GBP)