La Chancelier autrichien rend visite à Poutine à Moscou

EUR

Le Chancelier autrichien Karl Nehammer s’est rendu hier en Russie, près de Moscou, pour rendre visite au Président Vladimir Poutine. C’est le premier dirigeant européen à rencontrer le dirigeant russe depuis le début de l’agression envers l’Ukraine – et cela est très probablement possible en raison du statut « neutre » de l’Autriche, qui ne fait pas partie de l’OTAN. Après un entretien de 75 minutes, qui n’était « pas amical », Nehammer s’est montré « pessimiste » quant à une issue prochaine au conflit.

De son côté le Président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est exprimé sur les antennes télévisées locales. Il a de nouveau porté à l’attention de tous le lourd bilan de dizaines de milliers de morts dans la ville portuaire de Marioupol, assiégée depuis sept semaines par l’armée russe. Il a également fait de nouveau allusion au fait que l’envahisseur pourrait prochainement avoir recours à des armes chimiques et faisait d’ores-et-déjà utilisation de viols et de violences sexuelles sur des civils.

GBP

L’économie britannique a ralenti plus fortement que prévu au mois de février. D’après l’Office National des Statistiques, la croissance mensuelle du PIB n’a été ainsi que de 0.1%, contre 0.8% au mois de janvier. Rappelons que de manière générale les économistes ont revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l’année 2022 en raison d’une hausse de l’inflation liée à la hausse des prix de l’énergie et des matières premières, en partie à cause de la guerre en Ukraine, ainsi qu’aux difficultés persistantes des chaînes d’approvisionnement.

USD

Le Président américain Joe Biden a échangé virtuellement avec le Premier Ministre indien Narendra Modi, alors que les tensions entre les États-Unis et l’Inde ont augmenté ces dernières semaines en raison de la réticence de Modi à se positionner face à l’agression russe. Biden a ainsi salué les efforts déployés par l’Inde pour fournir une aide humanitaire à l’Ukraine. Le Président américain a cependant rappelé à l’Inde qu’il n’était pas dans son intérêt d’augmenter ses importations énergétiques de russie, et donc d’accroitre sa dépendance au gouvernement de Poutine. Autre élément notable de cette réunion, d’après les informations de Modi, Poutine et Zelensky seraient déjà en train de négocier directement ensemble.

Nous apprenions hier que, d’après les renseignements du gouvernement américain, la Russie serait en train de remobiliser ses troupes dans l’ouest de l’Ukraine (et plus précisément dans le Donbass). Rappelons qu’il y a quelques jours l’envahisseur se retirait de la région de Kiev.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h00 : Rapport mensuel de l’OPEP (USD)
14h30 : IPC (USD)
23h30 : Discours de Barkin (Fed) (USD)