Johnson ne “pourra pas aider tout le monde” à faire face à l’inflation actuelle

EUR

Nous apprenions ce matin que le taux de chômage allemand chutait en avril selon l’Office du Travail, bien qu’impacté « par la guerre en Ukraine ». Ainsi, le nombre total d’individus sans emploi chutait de 13 000, contre des anticipations fixées à -15 000. De ce fait, le taux de chômage ajusté de la saisonnalité paraissait à 5.0% et le nombre d’individus disposant d’un emploi était de 45.2 millions, dépassant pour la première fois le niveau pré-pandémique.

GBP

Le Premier Ministre Boris Johnson déclarait ce matin sur ITV que le gouvernement ne pouvait pas aider tout le monde à faire face au contexte actuel de hausse des prix, qui met grandement à mal le pouvoir d’achat des ménages, et qu’il était par ailleurs très important de surveiller les dépenses gouvernementales pour ne pas alimenter la spirale inflationniste. Johnson a été catégorique et il ne désire pas « utiliser l’argent du contribuable » pour « couvrir les coûts de tout le monde ».

USD

Selon un sondage réalisé par le Washington Post et ABC News, la cote de popularité du Président américain Joe Biden est remontée légèrement ces deux derniers mois – ce malgré l’inflation galopante qui reste la première préoccupation des ménages américains. Désormais, ce serait 42% des personnes interrogées qui approuvent les actions du chef de l’État, contre seulement 37% en février. Il est facile de faire le rapprochement entre ce sursaut et sa gestion de la guerre en Ukraine.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

15h00 : Discours de Lagarde (BCE) (EUR)
16h00 : Commandes de biens durables (USD)