Emmanuel Macron et Liz Truss sur la même longueur d’ondes

EUR

Les Présidents russe et français se sont entretenus dimanche sur la sécurité de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine, Vladimir Poutine accusant les forces ukrainiennes tandis qu’Emmanuel Macron pointait du doigt les troupes russes. Les conditions de vie dans la plus grande centrale nucléaire d’Europe continuent de susciter des inquiétudes dans le monde entier. La Russie et l’Ukraine s’accusent mutuellement de bombarder l’usine de Zaporizhzhia et de risquer ainsi une libération catastrophique de radiations. Macron restera en contact avec le Président ukrainien Volodymyr Zelenskiy « ainsi qu’avec le directeur général de l’AIEA, et s’entretiendra à nouveau dans les prochains jours avec le Président Poutine afin qu’un accord garantissant la sécurité de la centrale puisse être trouvé », a déclaré l’Elysée.

Vendredi et samedi dernier s’est tenu un sommet exceptionnel des dirigeants de la zone euro et une réunion de l’Eurogroupe. Pour que la lutte de la Banque centrale européenne contre une inflation record soit couronnée de succès, les gouvernements doivent veiller à ce que l’aide budgétaire en réponse à la crise énergétique ne fasse pas obstacle, selon la Présidente Christine Lagarde. Lagarde a exhorté les Ministres des Finances à cibler autant que possible le soutien afin de ne pas interférer avec la politique monétaire de la BCE, ce qui a été approuvé par ces derniers.

GBP

Le Président Emmanuel Macron a tenu samedi son premier appel téléphonique avec la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss, confirmant la volonté des deux chefs d’Etat de renforcer leur coopération. Le communiqué indique que Macron et Truss se sont concentrés sur le soutien à l’Ukraine et sur la manière de répondre aux conséquences du conflit sur la sécurité alimentaire et le prix des énergies. Il est important de rappeler que le mois dernier, la Banque d’Angleterre prévoyait que la Grande-Bretagne entrerait en récession à la fin de 2022 et n’en sortirait qu’au début de 2024, en grande partie à cause de l’impact sur le niveau de vie de la flambée des prix de l’énergie. La BoE devrait à nouveau relever ses taux d’intérêt le 22 septembre.

USD

Xi Jinping quittera la Chine pour la première fois en plus de deux ans pour un voyage cette semaine en Asie centrale où il rencontrera Vladimir Poutine concernant la confrontation entre la Russie et l’Occident au sujet de l’Ukraine, de la crise à Taïwan et une économie mondiale au ralenti. Le Président chinois doit effectuer une visite d’Etat au Kazakhstan mercredi, puis il rencontrera ensuite Vladimir Poutine au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai dans l’ancienne ville de la Route de la soie de Samarkand en Ouzbékistan, ont annoncé le Kazakhstan et le Kremlin. Poutine a déclaré la semaine dernière qu’une route d’exportation majeure de gaz vers la Chine via la Mongolie avait été convenue. L’Organisation de coopération de Shanghai constituée de la Russie, la Chine, l’Inde et le Pakistan notamment, devrait admettre l’Iran qui figure comme l’un des principaux alliés de Moscou au Moyen-Orient.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

18h00 : Discours de Waller (Fed) (USD)
18h00 : Discours de George (Fed) (USD)
21h00 : Discours de Mauderer (Bundesbank) (EUR)