Covid-19 : 1 million de contaminations en cours au Royaume-Uni

EUR

On apprenait vendredi d’après Eurostat qu’entre août 2020 et août 2021 les importations de la zone euro augmentaient de 26.6% pendant que les exportations n’augmentaient que de 18.2%. La zone euro enregistrait ainsi en août 2021 un excédent commercial de 4.8 milliards d’euros, contre un excédent commercial de 14 milliards d’euros un an plus tôt. Concernant les échanges commerciaux au sein de l’espace monétaire, ils sont en augmentation de 21.2% sur cette période.

Ce samedi, lors de la conférence Per Jacobsson 2021 au Fonds Monétaire International, la Présidente de la Banque Centrale Européenne Christine Lagarde a de nouveau commenté l’intense hausse actuelle des prix. Selon elle, « l’inflation est en grande partie transitoire » et l’institution accorde « une très grande attention » aux éléments qui pourraient faire grimper les prix à long terme, telle que la hausse des salaires. Rappelons que les prix du mois de septembre en zone euro ont augmenté de 3.4%, soit le taux mensuel le plus élevé depuis 13 ans. Pour le moment la posture de la banque centrale reste identique puisque Lagarde souligne que « la politique monétaire continuera de soutenir l’économie afin de stabiliser durablement l’inflation à l’objectif de 2% ».

GBP

Les infections au COVID-19 inquiètent outre-Manche. Le niveau général de contamination de la population est en effet revenu à celui de janvier, avec pas moins d’un million d’infections en cours. D’après l’Office Nationale des Statistiques, les deux groupes les plus atteints sont les 11-15 ans et les plus de 50 ans. La moyenne de contaminations quotidiennes sur 7 jours est désormais de 42 857 (soit un taux d’incidence de 410 pour 100 000 habitants) et les décès de 121 (soit 1.1 pour 100 000 habitants). Autre indicateur alarmant : le taux de contamination R est repassé à 1 sur le territoire ; c’est-à-dire que chaque infecté contamine une autre personne, empêchant ainsi le virus de se rétracter. Ce dimanche, le pays rapportait son plus grand nombre d’infections depuis mi-juillet, avec 45 140 cas.

En raison de la hausse constatée des prix de l’énergie, le Ministre britannique des Finances Rishi Sunak considèrerait l’hypothèse de réduire le taux de TVA de 5% sur la facture énergétique des ménages, rapportait ainsi hier le Financial Times. En parallèle, le gouverneur de la Bank of England Andrew Bailey a envoyé un signal aux investisseurs ce dimanche, afin de les prévenir du fait que la banque centrale se préparait éventuellement à augmenter ses taux directeurs pour contrer le risque inflationniste. « La politique monétaire ne pourra pas résoudre les problèmes d’approvisionnement, mais nous devrons quoiqu’il en soit agir si nous constatons un risque à moyen-terme » expliquait-il ainsi. Bailey soulignait également son « inquiétude » quant à la pénurie actuelle de travailleurs.

USD

C’est officiel ! Les États-Unis vont de nouveau permettre aux voyageurs vaccinés de revenir sur leur territoire à partir du 8 novembre. Cette nouvelle intervient un an après que le gouvernement Trump ait décidé d’interdire les déplacements non-essentiels et la plupart des voyageurs étrangers.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

15h15 : Production industrielle (USD)