Boris Johnson toujours plus dans la tourmente

EUR

C’est officiel ! Les 27 ont accepté la candidature de l’Ukraine et de la Moldavie pour faire partie de l’Union Européenne. Ce moment qualifié « d’historique » par le Président ukrainien Volodymyr Zelensky permettra probablement d’augmenter le niveau de sécurité au sein du bloc mais le processus d’adhésion pourrait durer de longs mois.

GBP

La pression continue de monter sur le Premier Ministre Boris Johnson, toujours dans la tourmente. En effet les conservateurs ont perdu deux sièges au Parlement ce vendredi, en faveur du Parti Travailliste et du Parti Libéral-démocrate, impliquant la démission du codirigeant du parti Oliver Dowden. Ce dernier s’est adressé à ses partisans dans une lettre en admettant leur « déception » et en acceptant de « prendre ses responsabilités » pour tenter de renverser la dynamique politique actuelle du parti. De son côté le Ministre des Finances Rishi Sunak a annoncé qu’il était nécessaire que chacun « prennent ses responsabilités ». D’après certaines sources gouvernementales, le Premier Ministre ne serait pas inquiet de voir davantage de démissions au sein des membres forts du parti.

USD

Ce jeudi le président de la Réserve Fédérale Jerome Powell témoignait devant le Congrès pour le deuxième jour consécutif, où il a de nouveau réitéré son engagement « inconditionnel » à contrôler l’inflation. En parallèle, une de ses collaboratrices du comité de politique monétaire de la Fed, Michelle Bowman, a fait savoir qu’elle serait en faveur d’une hausse de 75 points de base du taux directeur de la banque centrale le mois prochain. « Notre responsabilité numéro un est de réduire l’inflation » expliquait-elle ainsi tout en ajoutant que « pour le moment l’inflation n’a pas montré de signe d’un ralentissement ».

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h30 : Discours de Bullard (Fed) (USD)
13h30 : Discours de De Guindos (BCE) (EUR)
14h30 : Discours de Pill (BoE) (GBP)
15h45 : Discours de Haskel (BoE) (GBP)