Biden rentre bredouille du Moyen-Orient

EUR

Malgré le spectre grandissant d’une récession économique européenne, les Ministres des Affaires Étrangères des 27 devraient approuver ce jour lors d’une réunion à Bruxelles une nouvelle tranche d’aide à l’Ukraine de 500 millions d’euros. Celle-ci servira notamment à la fourniture d’armes. En parallèle, l’embargo concernant l’or russe devrait être rapidement entériné. « Nous n’arrêterons pas de soutenir l’Ukraine et d’imposer des sanctions à la Russie » déclarait ainsi ce matin Josep Borrell, le Commissaire Européen aux Affaires Étrangères.

GBP

Les candidats à la succession de Boris Johnson se sont affrontés hier lors d’un débat télévisé d’une heure environ, diffusé sur ITV. Les deux favoris, l’actuelle Ministre des Affaires Étrangères Liz Truss et l’ex-Ministre des Finances Rishi Sunak, ont été à l’origine des principaux accrochages. Parmi les tensions majeures, il est à noter que Truss a jugé que la stratégie de l’ex-Sunak d’augmenter les impôts dans l’optique d’assainir les finances du pays « étoufferait la croissance », soulignant par ailleurs que ce dernier était déjà à l’origine du « plus haut taux d’imposition depuis 70 ans ». En réponse, Sunak a justifié que c’était une action nécessaire en raison des dépenses engendrées par la pandémie. D’ailleurs, il estime également que davantage de mesures pour répondre à la baisse du pouvoir d’achat constatée actuellement outre-Manche pourraient être néfastes et entretenir le cercle vicieux inflationniste. Rappelons que la posture de Sunak reste très inhabituelle pour un candidat du parti conservateur (qui sont généralement pour un taux d’imposition faible) mais qu’il a tout de même pour le moment remporté les deux premiers tours des votes parlementaires.

USD

Le Président américain Joe Biden est rentré bredouille de son voyage au Moyen-Orient. Ce dernier n’a en l’occurence pas réussi à négocier d’accord permettant de répondre à la crise énergétique à l’origine en partie de l’inflation galopante constatée à l’échelle mondiale. L’OPEP+ estime que les décisions restent du seul ressort de l’organisation.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

18h30 : Discours de Balz (Bundesbank) (EUR)